Le document perdu dans la ville

C’est l’histoire d’une jeune fille prénommée Alice qui était une apprentie policière dans la ville de Saint- Clinclin des meuhs meuhs. Alice a 20 ans, n’est pas très grande, a les cheveux blonds, les yeux bleus, est plus déterminée que jamais. Elle est très habile et connaît son métier même si c’est une débutante.

Lors d’une journée très venteuse, son patron M. Albert lui donna un document très important qu’elle doit remettre au maire de la ville. En route vers le bureau du maire, il passa tout à coup un énorme coup de vent qui  fit envoler toutes les feuilles du précieux document très important. Alice courra derrière les feuilles qui s’envolèrent peu à peu jusqu’à ce qu’elles tombe dans une bouche d’égout. Quelle malchance ! Comment réussira-t-elle à retrouver ce document ? Si elle ne le retrouve pas, qu’est-ce que M. Albert va penser d’elle ? Vite ! Elle doit se mettre au boulot rapidement ! Comment faire pour le récupérer ? Ah ! Je pourrais peut-être aller le chercher dans les égouts. Ark ! Ce sera complètement dégueu  ! Mais je n’ai pas le choix. Le patron doit y tenir à ce document.

Quelques minutes plus tard, la jeune fille utilise son vélo et pédale rapidement pour finalement arriver devant l’entrée de la canalisation souterraine. Elle y entre et s’aventure dans l’eau dégoûtante et puante. C’est vraiment horrible comme odeur.  Arrivée au bout, elle retrouve enfin le document de son gérant. Mais, celui-ci est tout trempé. Nous arrivons à peine à distinguer l’écriture. J e crois que vais devoir le réécrire. En tout cas, je vais essayer car je n’y vois pas grand chose. Cela va être extrêmement long car il contient une trentaine de pages. Alice décida donc de retourner chez elle pour rédiger le rapport de M. Albert en prenant le train pour que se soit plus rapide et laissa son vélo près de la bouche d’égout. Elle va retourner le chercher plus tard.

Deux heures passèrent avant qu’elle aie terminer de réécrire le document. Quand elle eue enfin terminer, elle alla porter les fameuses feuilles précieuses de son gérant. Elle pris donc le métro pour se rendre au bureau du maire. Arrivée à l’intérieur, elle alla au bureau du maire de la ville et lui donna le rapport. Il lui dit alors : Ah! Tu me l’apportes déjà ! Vous n’étiez pas obligée de me le rendre aujourd’hui. Il n’est pas très important. C’est seulement un paquet de feuilles avec des notes pour mon article dans le journal. Merci beaucoup ma jeune fille ! C’est très gentil de ta part !

Oh ! Non ! Alice s’est donné tant de mal pour rien. Mais ce n’est pas grave. Le maire à l’air content de recevoir le document aussi vite. Elle est contente de l’avoir rendu heureux.

Fin ! 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s